LES SUJETS

L'aliénation des forêts fiscales de Chubut

L'aliénation des forêts fiscales de Chubut


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Par Lucas Chiappe

Ce qui vient de se concrétiser, c'est un autre décret sans précédent et sans précédent, qui permet désormais le lotissement et le lotissement de milliers d'hectares de forêts indigènes, sans la moindre autorisation du DGByP, qui était historiquement la seule autorité compétente en la matière. Cela favorisera la mise au rebut des sept merveilleuses réserves forestières, qui sont situées dans le département de Languiñeo, à Colonia 16 de Octubre, sur la rive sud du lac Cholila, près de Cerro Currumahuida et par hasard dans le même ejido du Lago Puelo ... Et pour que vous le compreniez bien, je vous dis que nous parlons des forêts les plus vierges et publiques de la Province qui passeront entre des mains privées ...


L'aliénation des forêts fiscales de Chubut, par un décret signé par un homme politique à la retraite qui continue de croire qu'il est un empereur.

Héritage officiel pour les coteaux «fidèles» qui l'ont accompagné jusqu'au naufrage du Titanic ... au prix de la fragile biodiversité de la chaîne de montagnes ...

En tant que point culminant d'un long processus qui a pris des années de tiraillements, Das Neves a finalement signé un décret par lequel il déréglemente l'autorité des forêts fiscales provinciales qui est passée directement de l'administration de la Direction des forêts et des parcs, à qui ils vont procéder. pour les déchiqueter.et les transformer en un autre instrument de profit dans la grande arnaque immobilière dont nous avons souffert dans le NON Chubut. Un plan absurde qui ne peut être comparé qu'à d'autres miroirs du passé, comme la mise en œuvre à l'ère Menem du code minier qui permettait le transfert des ressources minières nationales aux Provinces ... un moyen simple et efficace de préparer davantage le terrain. voie pour la négociation des corporations, qui ont évidemment une meilleure chance d'éviter toutes sortes de contrôles en traitant avec les petits seigneurs féodaux qui administrent les biens naturels des Provinces.

Ce furent des années de lutte et des litres d'encre imprimée qu'une poignée d'ONG ont passé à travailler pour la conservation des forêts les plus méridionales de la planète, en essayant d'alerter la population sur cette menace latente répartie dans plusieurs bureaux municipaux et conçue par les personnages sombres qui opèrent dans l'ombre des différents Gouverneurs et Intendants pendant 25 ans.

Cependant, l'écho de nos dénonciations n'a pas eu l'effet escompté puisque dans ce pays il semble plus facile d'organiser des manifestations massives et de faire la une des journaux, si l'ennemi est une société transnationale, que des coprovinculateurs sans scrupules qui vivent sur les épaules de l’État.

Il est également très curieux qu'au moment même où un débat houleux s'installe par les assemblées de quartier, concernant la vente de terrains à des étrangers, il y ait peu de voix isolées qui commentent une situation encore plus grave et qui implique l'aliénation de nos procureurs forestiers. , aux mains d'une poignée de sociétés immobilières aux liens politiques huileux.


Comme certains d'entre vous l'ont peut-être entendu, le 20 mars dernier, l'ancien candidat à la présidence de Rivadavia a apposé sa signature (selon certains députés de l'opposition de manière illégale et inconstitutionnelle) sur le décret n ° 268 qui, à l'article n ° 1 dispose: "Il est reconnu que les terres publiques situées dans les Ejidos municipaux, où se trouvent les forêts indigènes, appartiennent exclusivement aux municipalités respectives ..."

Un décret qui, sous le couvert d'une plus grande participation pseudo-démocratique aux municipalités andines, cache le danger évident d'être une immense entreprise, laissée entre les mains de personnes sans aucune expérience en la matière et à la merci des affaires et de l'économie. pressions que toute dépêche gouvernementale reçoit ...

Évidemment, ce que j'exprime est la même chose que j'ai écrite dans d'innombrables notes et articles publiés dans le passé par divers médias patagoniens, avant et après plusieurs tentatives déjà répétées par les mêmes côtés du pouvoir, qui ont "travaillé" pendant des années pour cela. béton.

Une courte liste qui inclut l'imprésentable directeur des forêts du néolibéralisme radical, Ing. Giaccone, qui est venu avouer cette "idée": "-Ce ne sera pas bon pour la Province ... mais c'est une bonne affaire pour beaucoup de gens ...! ... Même le conseiller juridique ultra-droitier de Lago Puelo, Julio Traverso (grand mentor de cet enjendro privatisant et propriétaire de nombreux Has. Dans la Région) ... Sans oublier bien sûr la participation du Député De Bernardi , qui avait déjà réussi à ce que la Chambre approuve en 2002 une loi (plus tard opposée) pour la création d'un supposé «administrateur forestier» qui allait réglementer et superviser l'utilisation des forêts dans les ejidos municipaux andins ...

Les intentions de tous ces plans sonnaient belles: "Donner la participation aux habitants de ces localités pour une meilleure gestion de leurs biens naturels" ...

Cependant, il a commencé les problèmes sous-jacents que nous ne nous lassons pas de signaler à plusieurs reprises à ceux d'entre nous qui suivent de près la question forestière ... car déléguer une telle responsabilité de cette manière ne peut être qu'un acte de folie ou pire.

D'une part, nous savons tous que les maires ne sont pas formés à la foresterie, ni ne doivent l'être, puisque leur fonction n'est pas que ... Il ne faut pas oublier que le DGByP a été créé pour cela. Distribution qui, il n'est pas nécessaire de ratifier, compte de nombreuses personnes aptes et préparées à cette fonction, malgré le fait que, à plusieurs reprises dans le passé, ses dirigeants se sont retrouvés en charge de personnes malveillantes, corrompues ou incapables.

Se pourrait-il que le gouverneur, déprimé et dégoûté par les activités politiques «des autres», ignore les cas spécifiques de personnes qui hantent les bureaux municipaux du N.O. Chubut à la recherche de la privatisation des terres publiques et des forêts? Difficile à croire, surtout avoir pour colistier un vice-gouverneur qui, au début de son mandat, a réussi à s'approprier, avec une gestion législative habile, un titre de propriété sur des milliers de Has à "El Rincón del Aceite".

Bref, et pour être clair: ce qui vient de se passer n'est pas comme l'a déclaré le maire de Lago Puelo: "... -Une mesure qui permettra à chaque localité de continuer à grandir." ... mais c'est une autre et sans précédent Décret sans précédent, qui permet désormais la subdivision et le lotissement de milliers d'hectares de forêts indigènes, sans la moindre autorisation du DGByP, qui était historiquement la seule autorité compétente en la matière.

Cela favorisera la mise au rebut des sept merveilleuses réserves forestières, qui sont situées dans le département de Languiñeo, à Colonia 16 de Octubre, sur la rive sud du lac Cholila, près de Cerro Currumahuida et par hasard dans le même ejido du Lago Puelo ... Et pour que vous le compreniez bien, je vous dis que nous parlons des forêts les plus vierges et publiques de la Province qui passeront entre des mains privées ...

Un cadeau d'adieu juteux pour les flancs de coteaux "fidèles" qui ont accompagné l'effondrement du "Modèle Chubú" ... au détriment du reste des habitants de cette biorégion ... Nous qui continuons à voir l'étalage terrifiant de l'impunité, la cupidité et l'illégalité d'un gouvernement qui ignore le À la suite de l'urne, il a tiré au sort les bijoux de la grand-mère grâce à un ressort constitutionnel aussi peu transparent que l'ensemble de son administration depuis 2003.

Malheureusement, nous n'en entendrons parler à nouveau que lorsque de puissants étrangers câblent «leurs» forêts et ne nous permettent pas d'accéder à cet atout inestimable qui appartenait jusqu'au 9 mars 2011 à tous les habitants de cette province ... se souviendra quand un politicien fugitif qui a gouverné de 2003 à 2011 a tiré au sort arbitrairement et sans débat préalable tous ces biens communs ... comme s'ils étaient les siens et non ceux de tous les citoyens et des générations qui vont nous succéder.

Se pourrait-il que personne ne fasse quoi que ce soit pour empêcher ce non-sens?

Lucas Chiappe - Coordinateur du projet Lemu - Epuyen-Chubut

Blog du projet Lemu
http://bloglemu.blogspot.com/


Vidéo: Le pervers narcissique et son complice avec le Dr Alberto Eiguer (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Cus

    Je suis ici par hasard, mais surtout inscrit sur le forum, afin de participer à la discussion sur ce sujet.

  2. Ritter

    Remarquablement, un jeu très drôle

  3. Eder

    Ehhh ... Navayali So Navayali, j'ai essayé 7 fois pour démarrer un blog, mais toujours rien, mais j'ai lu votre site et Kaaaak a commencé! Et maintenant, je blogue depuis plusieurs mois. Blogger pour un coup de pouce d'énergie! Écrivez plus!

  4. Kingston

    Certes, son idée brillamment

  5. Orbart

    Message merveilleux, très bon

  6. Aladdin

    Excusez-moi, la question est supprimée

  7. Fritz

    Oui, exactement.



Écrire un message