LES SUJETS

Le candidat vert a battu l'extrême droite en Autriche

Le candidat vert a battu l'extrême droite en Autriche


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les partisans d'Alexandre Van der Bellen, le candidat écologiste aux élections présidentielles autrichiennes, avaient imprimé des tee-shirts, organisé des concerts et inondé les réseaux sociaux de messages en sa faveur, mais ce dimanche ils n'ont pas caché leur surprise après sa victoire.

Des centaines de personnes, réunies dans une salle Art nouveau viennoise réservée pour l'occasion, se sont réjouies d'apprendre la victoire de Van der Bellen sur le candidat d'extrême droite, Norbert Hofer.

"J'ai été totalement surpris, car après l'élection de Donald Trump et le vote en faveur du Brexit, je n'étais plus très sûr de ce qui allait se passer en Autriche (...) et je n'avais pas beaucoup de confiance", a reconnu Wolfgang Pietrisch, ancien diplomate de 69 ans.

Si le rôle du chef de l'Etat est essentiellement formel en Autriche, les partisans de Van der Bellen, un professeur d'université austère qui se présente comme indépendant, ont tout fait pour remporter la victoire.

«De nombreuses personnes de la société civile ont décidé d'agir, de sortir dans la rue pour convaincre les électeurs de voter en faveur du libéralisme, de l'ouverture, de la diversité», a expliqué Natalia Nadasma, une artiste de 21 ans.

Comme Christoph Krottmayer, travailleur social de 35 ans: «J'ai passé 11 mois impliqué dans cette campagne, hier soir j'étais dans les cafés jusqu'à deux heures du matin pour parler aux gens et les convaincre (…) ça a marché».

Ces élections ont été une répétition du deuxième tour de mai dernier, qui a été annulé par un appel déposé par le Parti autrichien de la liberté (FPÖ) de Hofer, qui a dénoncé des irrégularités.

"Je peux soudain pleurer de soulagement", a déclaré Krottmayer, qui portait un T-shirt avec le mot "Öbama" - Ö comme Österreich (Autriche en allemand) - à l'effigie de Van der Bellen.

Un t-shirt que les bénévoles de la campagne écologiste ont distribué dans de nombreux quartiers.

Van der Bellen a rendu hommage à ces ambassadeurs et a attribué leur succès à l'engagement de «dizaines de milliers de personnes», «indépendantes» des partis, qui ont organisé la mobilisation en leur faveur «avec des concerts, des vidéos sur Facebook», etc.

Sur les réseaux sociaux, ses militants savaient innover contre le FPÖ, qui démontrait sa domination d'Internet depuis des années. Au point de transformer le professeur d'économie sérieux en une personnalité à la mode sur WhatsApp ou Twitter. Sa victoire est "un moment historique" pour Alexandra Raute, qui a célébré le résultat avec ses deux filles.

Les Andes


Vidéo: Autriche: recours de lextrême droite contre lélection du président écologiste (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Noshi

    À mon avis, vous admettez l'erreur. Entrez, nous discuterons. Écrivez-moi dans PM, nous parlerons.

  2. Dirisar

    Je peux recommander de visiter le site Web, où beaucoup d'informations vous intéresseront

  3. Tauran

    I find that you have been misled.

  4. Corwyn

    C'est le mensonge.

  5. Cleary

    Hey!



Écrire un message