LES SUJETS

100% biologique du Danemark.

100% biologique du Danemark.


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les autorités danoises allouent trois millions d'euros à la promotion des produits «bio». Le Danemark aspire à devenir le premier pays au monde à ne produire que des aliments biologiques. Aujourd'hui, le pays scandinave, avec 43000 km2 (sans compter le Groenland) et 5,6 millions d'habitants, est celui qui a le plus fort pourcentage de consommation de ce type de produits sur la planète: 8% de ce que Eat the Danes a été généré sans utilisation produits chimiques, selon les données de l'association Organic Denmark, qui regroupe des producteurs, des commerçants et des consommateurs et compte 180 entreprises dans ses rangs.

Le chiffre est bien au-dessus des 6,5% de l'Autriche, 6,3% de la Suisse et, déjà à une distance beaucoup plus grande, 3,9% de la Suède, 3,7% de l'Allemagne ou 2,4% de la France. Mais l'objectif des Danois va beaucoup plus loin. L'année dernière, le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche a annoncé un ambitieux plan de 67 points, auquel il a alloué dans le budget 2015 un poste de 400 millions de couronnes (environ 53,6 millions d'euros), avec lequel il compte doubler en 2020 la superficie alloué à l'agriculture biologique dans le pays par rapport à ce qu'il avait en 2007.

Les Danois sont déjà les leaders mondiaux de la consommation d'aliments biologiques, avec 8%. Ils ont déjà une longue histoire dans la production d'aliments biologiques. Il a été le premier pays au monde à les réglementer: le logo national des produits de ce type a été créé il y a 25 ans et, selon les sondages, il est connu de 97% des citoyens. Les ventes ont augmenté de 80% depuis 2003, les flocons d'avoine, les carottes, le lait et les œufs étant les plus demandés, selon Organic Denmark. Le marché national a généré un chiffre d'affaires de 829 millions d'euros en 2014. Et depuis 2007, année de référence pour le plan gouvernemental, les agriculteurs et éleveurs danois qui n'utilisent pas de pesticides ont doublé leurs exportations.

Au cours des prochaines années, jusqu'en 2018, les autorités danoises alloueront plus de 3,3 millions d'euros pour promouvoir la consommation de produits biologiques dans le pays. De plus, les réglementations qui les concernent seront simplifiées (les procédures de reconnaissance et d'agrément des exploitations seront plus simples et plus rapides, et les contrats de bail foncier seront allongés) afin d'encourager la production, il sera nécessaire sur les terres publiques et les agriculteurs qui décident d'entreprendre le passage du mode de production actuel au bio seront subventionnés avec une aide d'au moins 117 euros par hectare et par an (les deux premières années d'activité peuvent atteindre 161 euros).

Boost du secteur public

8 millions d'euros supplémentaires seront également investis jusqu'en 2018 dans des mesures visant à garantir que les institutions publiques et les entreprises augmentent la consommation de produits biologiques. «Le secteur public doit montrer la voie», déclare le ministre Dan Jørgensen. L'un des objectifs du plan est que 60% des aliments consommés en 2020 dans les salles à manger et cafétérias des écoles, jardins d'enfants, hôpitaux et autres centres dépendant de l'Etat, des administrations régionales et locales aient cette origine. Entre eux, ils servent désormais environ 800 000 repas par jour. Une bonne partie de ces menus est préparée dans les salles à manger des installations militaires, où 1,1 million de kilos de nourriture sont consommés par an. Et le ministère de la Défense a promis que le pourcentage d'aliments biologiques dans les assiettes de la troupe augmentera progressivement (actuellement il atteint 40% dans certaines casernes). De son côté, le ministère de l'Éducation concevra des contenus dédiés à la diffusion de l'importance de l'agriculture biologique dans les écoles primaires et secondaires, et développera des programmes pour promouvoir une alimentation saine auprès des élèves.

En seulement 5 ans, il a été possible de réduire d'un quart le gaspillage alimentaire. Car les campagnes de sensibilisation semblent fonctionner dans le pays nordique: en cinq ans, le gaspillage alimentaire a été réduit de 25%, estimé à 700000 tonnes par an, avec l'aide d'entités comme Stop Spild af Mad (Stop the gaspillage, en Danois) ou des initiatives telles que le supermarché WeFood, qui vend dans un quartier à faible revenu de Copenhague la nourriture que les supermarchés conventionnels ne peuvent pas vendre, et ce à des prix entre 30% et 50% moins chers.

Le Danemark suit donc les recommandations des spécialistes consultatifs des aliments des Nations Unies. Les petites plantations biologiques locales, qui peuvent fournir des produits variés, frais, locaux, sans contaminants et abordables ... sont le meilleur moyen de nourrir le monde sans compromettre l'avenir de la planète, selon les conclusions du Commerce et Rapport d'examen de l'environnement.: Wake Up Before It Is Too Late (2013: Wake Up Before It's Too Late), publié par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Défense de l'environnement

Et le pays scandinave confirme ainsi son rôle de pionnier mondial dans le domaine de la défense de l'environnement, incarné par des initiatives comme celle qui vise à convertir sa capitale, Copenhague, d'un peu plus d'un demi-million d'habitants, qui dépasse le million. toute la métropole est comptée, dans la première grande ville neutre en carbone de la planète. Ou avec l'objectif du gouvernement de garantir que tout le Danemark, qui est un leader international de l'éolien et de la biomasse, soit alimenté uniquement en énergie renouvelable d'ici 2050. D'ici la fin de cette décennie, si les plans sont respectés, ils devraient déjà couvrir un tiers de consommation.

Ecoavant


Vidéo: Le Danemark - Documentaire Scandinave - Épisode 3 (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Aescwine

    Frais!!! J'ai tout aimé !!!)))

  2. Kele

    Que ce soit un message drôle

  3. Chepito

    Tu as tout à fait raison. En ce rien, il n'y a une bonne idée. Je suis d'accord.

  4. Walby

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous vous trompez. Je peux défendre ma position. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  5. Junos

    Désolé d'interférer, mais pourriez-vous s'il vous plaît donner un peu plus d'informations.



Écrire un message