LES SUJETS

Bonne nouvelle, l'Espagne interdit l'utilisation de mercure ou de cadmium dans les piles et batteries

Bonne nouvelle, l'Espagne interdit l'utilisation de mercure ou de cadmium dans les piles et batteries


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le Conseil des ministres a approuvé la modification de l'arrêté royal sur les piles et accumulateurs afin de restreindre l'utilisation de substances dangereuses et polluantes. Plus précisément, sur proposition du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement, la teneur en mercure des piles boutons est interdite et le cadmium est limité dans les piles et les accumulateurs portables.

L'objectif, selon le gouvernement, est «d'éliminer les risques sanitaires» puisqu'il existe déjà des substituts sur le marché. L'arrêté royal élargit l'ensemble des objectifs de collecte de ces déchets pour leur traitement et leur recyclage et intègre dans la législation espagnole la directive européenne visant à restreindre l'utilisation de substances dangereuses et polluantes dans les piles et batteries.

Les règlements interdisent l'utilisation de mercure et de cadmium au-dessus de certaines quantités minimales dans les piles et accumulateurs pour des applications spécifiques.

Ainsi, à partir du 1er octobre, le mercure (plus de 0,0005% de mercure en poids) est interdit dans toutes les piles bouton, qui sont normalement utilisées dans les montres, les télécommandes, les jouets, etc.

Le cadmium en quantités supérieures à 0,002% en poids dans les piles et accumulateurs portables destinés aux outils électriques sans fil, tels que perceuses, scies électriques portatives, etc., sera également interdit à partir du 31 décembre 2016.

Cependant, les stocks fabriqués et jusqu'à cette date ceux qui sont mis sur le marché peuvent continuer à être commercialisés jusqu'à la fin des stocks.

Le gouvernement indique que la modification de cet arrêté royal renforce les obligations de fournir des informations claires dans les instructions relatives aux batteries et dans leur extraction tant aux consommateurs qu'aux agents qui doivent les manipuler. Il introduit également un meilleur contrôle de la vente par Internet des piles, accumulateurs et piles.

La raison de ces interdictions est la nécessité d'éliminer les risques pour la santé, puisque la Commission européenne est parvenue à la conclusion qu'il existe déjà sur le marché des substituts capables de remplir les mêmes fonctions, comme les technologies de batteries au nickel-hydrure. Métal, lithium-ion ou des piles boutons sans mercure.

D'autre part, l'arrêté royal sur les piles et accumulateurs maintient les éléments essentiels du régime juridique de ces déchets: d'une part, il est obligatoire que les déchets de piles et d'accumulateurs soient déposés séparément des autres déchets dans des points de collecte spécifiques, tels que comme les points propres municipaux, les abribus, les conteneurs dans les centres commerciaux ou dans les établissements qui vendent ces produits, lors de l'achat d'autres piles et accumulateurs neufs.

De même, l'organisation et le régime de financement de la collecte et de la gestion de ces déchets par les producteurs, importateurs et fabricants sont maintenus, à travers les systèmes dits de responsabilité élargie des producteurs.

Avec la modification de la réglementation, l'ensemble des objectifs de collecte de ces déchets pour leur traitement final et leur recyclage est également élargi. De cette manière, il est prévu de maintenir une impulsion et une dynamique suffisantes pour garantir, au cours des cinq prochaines années, une augmentation adéquate du taux de collecte des piles, accumulateurs et piles, sans en aucun cas provoquer des reculs dans les niveaux de collecte déjà atteints en Espagne. .

Cela continuera à faire progresser les efforts que les secteurs de la fabrication, de la distribution et de la gestion, ainsi que les citoyens, ont déployés jusqu'à présent, afin que les objectifs communautaires de ce flux de déchets continuent d'être atteints et continuent d'augmenter. Les taux de collecte au rythme où ils ont fait jusqu'à présent.

Enfin, selon le gouvernement, le nouvel arrêté royal traite de quelques mises à jour et adaptations de la loi sur les déchets et les sols contaminés, pour adapter le régime des autorisations, communications et inscriptions au registre aux dispositions de simplification et de réduction des charges administratives prévues en droit.

Écotices


Vidéo: Comment tester la potabilité de votre eau (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Benjamin

    Il y a le site Web pour le sujet qui vous intéresse.

  2. Almer

    Félicitations, vous avez visité une autre idée

  3. Damario

    Je joins. Je suis d'accord avec dit tout ci-dessus.



Écrire un message